father-22194_1920

Dans quel cas faut-il limiter la durée de la sieste?

Quand dois-je limiter la durée de la sieste de mon enfant?

Les enfants apprennent constamment et ont un cerveau très actif. Celui-ci se développe chaque jour. Cette activité synaptique intense leur demande beaucoup d’énergie, ils ont besoin de beaucoup de sommeil réparateur. C’est pour cela que les siestes sont absolument cruciales pour eux.

 En effet, la pression du sommeil (le besoin physiologique de dormir) est beaucoup plus importante chez eux que chez les adultes. Et le seul moyen pour eux de diminuer cette pression pendant la journée est de faire des siestes. Les jeunes enfants ne sont pas capables de rester éveillés pendant de très longues périodes, leur cerveau a besoin de repos.

Ces siestes si essentielles sont extrêmement réparatrices et bénéfiques. 

Des études récentes (Douglas 2015) ont néanmoins prouvé que de trop longues siestes peuvent chambouler le rythme circadien et causer un sommeil plus fragmenté pendant la nuit. 

Voici quelques conseils pour vous aider à savoir quand limiter la durée des siestes :

Votre bébé est un nouveau-né?

Dans ce cas là ne faites rien! Le rythme des bébés ne se met pas en place avant 3 ou 4 mois et en général les nouveaux-nés font plusieurs siestes étalées sur toute la journée et en ont grandement besoin.

Votre enfant va bientôt réduire le nombre de siestes qu’il fait sur la journée?

Dans ce cas là, cela peut être utile de limiter la durée de la première sieste. Je m’explique : si votre enfant fait pour l’instant 2 siestes mais vous remarquez qu’il devient de plus en plus difficile de l’endormir pour sa deuxième sieste, ne passez pas trop vite à une seule sieste. Essayez d’abord de limiter la durée de la première sieste. Cela permettra d’allonger la fenêtre d’éveil entre les deux siestes et votre enfant ressentira plus de pression de sommeil pour sa deuxième sieste.

Votre enfant dort beaucoup en journée et vous remarquez un impact sur ses nuits?

Lorsqu’un enfant dort beaucoup en journée et qu’il se réveille beaucoup, reste longtemps éveillé au milieu de la nuit ou se réveille très tôt alors cela vaudrait la peine  d’essayer de réduire la durée de ses siestes pour qu’il dorme plus/mieux la nuit. 

Votre enfant va dormir de plus en plus tard?

Si vous avez de plus en plus de mal à l’endormir le soir car il n’a pas l’air fatigué cela vaut la peine de limiter la durée de la dernière sieste pour augmenter la fenêtre d’éveil et par la même occasion la pression de sommeil de la nuit.

Notes :

-Les enfants hyper-sensibles dorment souvent moins.

-Le sommeil n’est pas linéaire : un enfant peut temporairement éliminer une sieste à cause d’une progression de sommeil, d’un développement de la motricité ou parce qu’il fait ses dents.

-Pour la plupart des enfants, les siestes sont irrégulières jusqu’à 6 mois.

-Certains enfants ont vraiment besoin de longues siestes et les limiter pourrait perturber leur sommeil de la nuit également. 

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email