eugenivy_now-xz0paWiP3zs-unsplash

Top 8 des bonnes habitudes de sommeil à mettre en place dès la naissance

Voici mes 8 conseils pour des bonnes habitudes de sommeil à mettre en place dès la naissance: 

1. Suivez votre instinct

Ce que vous ressentez dans vos tripes, ce n’est pas une banale émotion, c’est votre instinct! Et cet instinct est le fruit de millions d’années d’évolution, d’apprentissage, de survie de notre espèce. En tant que parents, faites-vous confiance et écoutez-le, cet instinct. Vous êtes les personnes les mieux placées pour savoir intuitivement ce qui est bon pour votre enfant. 

2. Essayez le cododo… ou pas

Faites comme bon vous semble! Si vous avez envie de dormir avec votre bébé, faites-le! (Tout en respectant bien sûr les règles de sécurité du cododo) N’ayez pas peur que bébé ne puisse jamais dormir seul, je vous promets qu’un jour il vous dira de lui-même qu’il veut dormir dans sa propre chambre. Et si un jour dormir avec bébé ne vous convient plus, il sera toujours temps de mettre en place un changement à ce moment-là. Ecoutez donc votre instinct (de nouveau) et faites ce qui convient à votre famille. 

3. Mettez en place une routine

Les bébés et enfants aiment pouvoir prévoir ce qui va se passer. Mettre en place une routine permet à bébé d’être rassuré et de s’endormir plus facilement. Mettez dans cette routine tout ce qui vous plait : des chansons, un massage, un bain, etc. et essayez de vous y tenir tous les jours. On parle souvent de la routine du soir mais il est également bénéfique de rajouter une routine avant les siestes. Cela pourrait par exemple être une réplique de la routine du soir en beaucoup plus courte!

4. Incluez votre partenaire dans la routine du soir

Même si c’est principalement vous qui endormez votre bébé le soir, il peut être très bénéfique que votre partenaire fasse au moins une partie de la routine du soir. Si vous devez vous absenter un soir et que votre partenaire ne s’est jamais occupé de cette routine avant, bébé va paniquer. Si votre partenaire s’occupe régulièrement de la routine du soir, passer le relais pour l’endormissement sera plus simple. 

Pour les bébés plus sensibles qui n’ont été habitués qu’à vous pendant des mois lors de cette routine, la transition devra se faire tout doucement. Je vous conseille de commencer par faire la routine à deux pendant quelques jours avant que votre partenaire ne prenne le relais. 

5. Chacun sa méthode

Si vous endormez bébé au sein, rien n’empêche que votre partenaire trouve sa propre méthode. Si bébé est habitué depuis tout petit à s’endormir parfois au sein avec maman, parfois bercé par papa, cela facilite les choses en cas d’indisponibilité de l’un ou de l’autre. 

6. Ajoutez des rituels lors de l’endormissement

À côté de la routine qui mène à l’endormissement, il peut également être bénéfique d’ajouter des rituels lors de la phase d’endormissement elle-même. 

Si vous choisissez d’endormir bébé au sein, vous pourriez par exemple en même temps lui faire des tapotements rythmés dans le dos et lui fredonner une chanson. 

Si vous endormez bébé en le berçant, vous pourriez par exemple rajouter une chanson ou des bruits blancs et lui faire des doudouces sur le visage

L’idéal est d’avoir 3 rituels simultanés. Cela vous permettra de mettre plus facilement des changements en place lorsque vous voudrez changer une habitude. Par exemple, si vous ne voulez plus le bercer pour l’endormir, vous aurez toujours les deux autres rituels bien connus de bébé pour le rassurer. De cette manière, les habitudes de bébé ne seront pas chamboulées du tout au tout en un coup.

7. Ayez des attentes réalistes par rapport aux siestes

Lorsque j’étais enceinte, je m’imaginais faire plein d’activités pendant les siestes de bébé. J’ai bien vite déchanté quand je me suis rendu compte qu’il ne dormait que dans mes bras en journée

Les bébés ont beaucoup de mal à dormir seuls dans leur berceau en journée. Si je devais vous donner une statistique basée sur l’expérience je dirais que 80% des bébés de moins de 8 mois ont besoin d’être allaités, bercés , en portage ou en poussette afin de faire leurs siestes. Et la raison est simple, la pression du sommeil n’est pas suffisamment forte en journée pour que bébé puisse se passer de nous. N’oublions pas que les bébés de moins 1 an s’attachent uniquement par les sens, sentir, voir ou toucher leur figure d’attachement est primordial pour eux.

Ne soyez donc pas trop frustrés et essayez de voir la sieste comme un moment où vous pouvez faire quelque chose pour vous : dormir avec bébé, lire ou écouter un chouette podcast!

8. Identifiez les fenêtres d’éveil de votre bébé

Chaque bébé est unique et a des besoins uniques. Ne vous basez pas sur les horaires de sieste tout faits que l’on trouve en ligne. Certains bébés ont besoin de dormir pendant des heures en journée alors que d’autres sont en pleine forme après seulement 30 minutes de sieste.

Si vous pensez que bébé est trop fatigué, essayez de réduire légèrement le temps entre le dernier réveil et l’heure de sa sieste. Essayez de diminuer cet intervalle de 15 minutes et voyez comment bébé réagit.

Trouver la période d’éveil qui convient à votre enfant vous aidera à équilibrer ses siestes.

Cette période d’éveil sera amenée à changer au fur et à mesure du temps mais en général elle ne changera pas de plus 15 minutes par 15 jours. 

Je vous souhaite beaucoup de bonheur pour cette magnifique aventure et n’oubliez pas de vous faire confiance et de suivre votre instinct!

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email