sleeping-1311784_1920

Votre bébé fait des siestes très courtes?

Les bébés apprennent constamment et ont un cerveau très actif. Celui-ci se développe chaque jour. Cette activité synaptique intense leur demande beaucoup d’énergie, ils ont besoin de beaucoup de sommeil réparateur. C’est pour cela que les siestes sont absolument cruciales pour eux.

 En effet, la pression du sommeil (le besoin physiologique de dormir) est beaucoup plus importante chez eux que chez les adultes. Et le seul moyen pour eux de diminuer cette pression pendant la journée est de faire des siestes. Les jeunes enfants ne sont pas capables de rester éveillés pendant de très longues périodes, leur cerveau a besoin de repos.

Ces siestes si essentielles sont extrêmement réparatrices et bénéfiques. D’ailleurs ça se voit, après avoir fait une sieste votre enfant est de meilleure humeur, plein d’énergie et prêt à repartir à la découverte de son petit monde. 

Les sciences du sommeil nous apprennent que les enfants vont passer par différents cycles durant les siestes et ces cycles vont varier en fonction du nombre de siestes qu’ils font. Les enfants qui font un plus grand nombre de siestes par jour vont rester dans un sommeil plus léger que ceux qui ne font qu’une ou deux siestes et qui vont alors dormir beaucoup plus profondément.

Les siestes sont souvent un sujet de frustration pour les parents. Mais il ne faut pas oublier que chaque bébé est unique et que ce qui fonctionne pour un enfant ne fonctionnera pas forcément pour un autre.

Les besoins en sommeil peuvent varier fortement d’un bébé à l’autre. Afin de respecter ces différences vous devez essayer de suivre les besoins naturels de votre enfant. Essayer d’adapter un horaire tout fait à chaque bébé n’a pas de sens et mène à de la frustration. Imaginez que l’on vous demande d’aller dormir à 18h alors que vous n’avez pas du tout sommeil.

Le meilleur moyen de définir les périodes d’éveil et de siestes qui conviennent à votre enfant est de l’observer , idéalement lors d’une semaine où votre emploi du temps n’est pas trop chargé, ce qui vous permettra de vraiment vous connecter à votre enfant et de sentir quand il sera le plus facile de l’endormir.

 

Qu’en est t’il des siestes très courtes?

Il est très courant pour. les bébés de moins de 6 mois de faire des siestes très courtes, 30 minutes ou moins. Ce n’est peut-être pas ce que vous voudriez entendre mais certains bébés font des siestes courtes et cela leur convient parfaitement. Les besoins de sommeil peuvent énormément varier d’un bébé à un autre.Tant la génétique que le tempérament de l’enfant semblent avoir un rôle à jouer dans la durée de ses siestes. Par exemple, j’ai remarqué que les enfants hyper-sensibles ont tendance à faire des siestes plus courtes que les autres.

Comment pouvez-vous savoir si la durée de la sieste est suffisante pour votre enfant ?

Si bébé se réveille en pleurant, c’est probablement qu’il n’a pas assez dormi. 

Si cela fait moins de deux semaines qu’il se réveille en pleurant cela peut simplement être dû à une phase de développement de la motricité: en effet, lorsqu’un enfant passe par une nouvelle étape d’apprentissage, comme ramper ou se retourner il a tendance à beaucoup moins dormir en journée mais aussi la nuit. Cela pourrait également être dû à un inconfort comme quand bébé fait ses dents.  

 Que faire si bébé se réveille de ses siestes en pleurant depuis plus de deux semaines?

1. Ajustez la fenêtre d’éveil:

Une des causes de siestes trop courtes peut être que bébé est trop fatigué ou pas assez fatigué. Chaque bébé est différent et il n’existe du coup pas de recette miracle : il faut expérimenter. 

Si vous pensez que bébé est trop fatigué, essayez de réduire légèrement le temps entre le dernier réveil et l’heure de sa sieste. Essayez de diminuer cet intervalle de 15 minutes et voyez comment bébé réagit.

Trouver la période d’éveil qui convient à votre enfant vous aidera à équilibrer ses siestes. Cette période d’éveil sera amenée à changer au fur et à mesure du temps mais en général elle ne changera pas de plus 15 minutes par 15 jours. 

2. Essayez de prolonger la sieste:

Si votre bébé se réveille habituellement après 25 minutes de sieste soyez prêt.e à essayer de le rendormir au moindre signe d’éveil : vous pouvez utiliser le mouvement, le prendre dans vos bras ou l’allaiter. Faites ce qui fonctionne le mieux avec votre enfant. Cela peut parfois aider à construire un nouveau schéma de sommeil qui se répètera dans le futur sans que votre aide ne soit nécessaire à chaque fois. 

3. Essayez une technique qui s’appelle « réveiller pour rendormir »

Cette technique marche seulement dans 15% des cas mais si expérimenter ne vous fait pas peur, vous pouvez essayer. Si votre bébé fait habituellement une sieste de 30 minutes et qu’il semble encore fatigué au réveil, essayez après 25 minutes de le réveiller très légèrement en lui caressant le pied ou en soufflant tout doucement sur son visage, par exemple. L’idée est de réinitialiser le cycle de sommeil, que bébé se réveille très légèrement et reparte pour un nouveau cycle. Encore une fois, comme chaque bébé est différent, cela marche très bien avec certains bébés tandis que d’autres vont tout simplement se réveiller complètement et n’auront donc dormi que 25 minutes au lieu de 30.

4. Rajoutez du contact et de la proximité pendant les siestes ou utilisez le  mouvement

Si vous travaillez en semaine et que la nuit bébé dort seul dans lit, cela fait pas mal d’heures où il est loin de vous. Bébé dormira peut-être plus longtemps s’il peut faire les siestes le week-end dans vos bras. N’oublions pas que pour les enfants la proximité et le contact sont essentiels. 

Un autre très bon moyen de rallonger la sieste est d’utiliser le mouvement: faire les siestes en portage ou en poussette peut être magique pour certains bébés.

6. Donnez-lui un doudou

Si bébé va à la crèche, lui donner un doudou avec votre odeur (dormez avec quelques nuits) pourrait le rassurer et lui permettre de faire de plus longues siestes loin de vous. C’est un très bon moyen de combler la séparation. Les bébés de moins d’un an s’attachent par les sens et c’est très compliqué pour eux de ne pas sentir leur figure d’attachement lorsqu’ils dorment.

N’oubliez pas : vous gérez tout ça très bien et toutes ces petites complications finiront par passer. Faites-vous toujours confiance et suivez votre instinct, personne n’est aussi bien placée que vous pour savoir ce qui est le meilleur pour votre enfant!

Envoi
User Review
4 (1 vote)

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email