sky-1246033_1920

Les 10 principales raisons pour lesquelles bébé se réveille la nuit

Une des questions que l’on me pose le plus souvent est : pourquoi mon bébé se réveille-t-il la nuit? 

Nous savons tous que les bébés se réveillent la nuit, mais nous ne savons pas forcément pourquoi. Voici une liste des 10 principales raisons qui, je l’espère, vous aidera à discerner quand c’est normal et sain pour le bébé de se réveiller et quand cela peut être un signe que quelque chose d’autre se trame. 

1. Bébé est supposé se réveiller la nuit

La première chose à avoir bien à l’esprit est que, oui, les bébés sont supposés se réveiller la nuit! Oui, ils sont supposés nous appeler lorsqu’ils ont besoin de nous! Si les bébés n’étaient pas supposés se réveiller, ils ne le feraient pas. 

Une étude a été menée auprès de 50 000 bébés de 6 à 18 mois (Hysing 2014) et a révélé que:

  • Seulement 10% d’entre-eux faisaient leurs nuits. 
  • 20% d’entre-eux se réveillaient 3 fois ou plus.
  • 70% se réveillaient entre 1 et 3 fois.

Doit-on en déduire que 90% des bébés ont des problèmes de sommeil ou plutôt que la société a des attentes irréalistes par rapport au sommeil des bébés? 

Aucun d’entre nous, même adulte ne fait ses nuits. Lorsque nous passons d’un cycle de sommeil à un autre, nous nous réveillons très légèrement, la plupart du temps sans même nous en rendre compte. Si nous avons soif, faim ou devons faire pipi, nous allons alors nous réveiller complètement. C’est pareil pour bébé: si, au moment de passer d’un cycle à un autre, il n’a besoin de rien, il repartira pour un prochain cycle sans vraiment se réveiller. Dans le cas contraire, il nous le fera savoir . 

Le fait que bébé se réveille la nuit et nous appelle n’est pas seulement biologiquement normal, c’est aussi un mécanisme de protection. Ne voulons-nous pas que nos enfants se réveillent et nous appellent s’il ont besoin de quelque chose? Ces besoins peuvent être multiples. Ils peuvent avoir faim ou soif, trop chaud ou trop froid, des gaz, une petite douleur ou un inconfort, ou tout simplement un besoin de proximité ou de connexion.

Les plus jeunes bébés sont aussi supposés se réveiller pour ne pas tomber dans un sommeil trop profond qui pourrait causer des apnées du sommeil. 

Je voudrais également rajouter qu’il est important de ne pas comparer les réveils de votre bébé avec ceux d’un bébé qui a été « sleep-trained » (dressage du sommeil qui consiste à laisser pleurer bébé). Si vous vous demandez pourquoi ces bébés-là font leurs nuits, sachez qu’ils ne font en réalité pas non plus leurs nuits et se réveillent tout autant que votre enfant, ils ont juste appris que cela ne servait à rien d’appeler leurs parents. 

2. Bébé a faim

Avant un an, la plupart des bébés se réveillent plusieurs fois par nuit pour manger.

Même après 1 an, les bébés peuvent se réveiller une ou deux fois par nuit et c’est tout à fait normal. Chaque bébé est différent et certains ont vraiment besoin de manger la nuit, même à 12 mois. 

Lorsqu’un bébé grandit et apprend plein de nouvelles choses, il se laisse parfois distraire par toutes ces découvertes au point de ne pas manger suffisamment pendant la journée. Il aura donc besoin de manger plus souvent pendant la nuit. 

Si vous avez l’impression que bébé ne boit pas suffisamment en journée, vous pourriez essayer de le nourrir dans une pièce sombre et calme loin de toute distraction, cela pourrait réduire le nombre de tétées la nuit.

Par contre, si votre bébé se réveille toutes les 1h ou 2h durant toute la nuit alors qu’il boit suffisamment en journée, cela pourrait être un signe qu’autre chose se trame. Je vous invite alors à me contacter afin que nous analysions la situation ensemble.

Le début de la diversification peut également augmenter le nombre de réveils la nuit. Si votre bébé mange trop de solides en journées et a fortement diminué son apport en lait, il est normal qu’il compense pendant la nuit. Le lait maternel ou les substituts de lait maternel sont les premières sources nutritionnelle des bébés jusqu’à un an. 

Chez les mamans, la prolactine, l’hormone qui permet la production de lait, diminue en début de soirée et atteint un pic dans la nuit, au petit matin. C’est donc à ce moment là que vous avez le plus de lait. 

C’est donc tout à fait logique que bébé veuille manger plus souvent à ce moment-là, d’autant plus s’il est trop distrait pour manger en journée. 

3. Bébé vous cherche car vous lui manquez 

Je sais que notre société est devenue obsédée par l’indépendance des bébés, particulièrement concernant le sommeil, mais ces petits êtres sont programmés pour être près de nous.

L’attachement est pour eux un besoin primordial, au même titre que dormir et manger. Et il y a une explication toute simple à cela : tout comme les autres primates, l’être humain nait inachevé et a besoin d’être étroitement connecté à sa maman. L’être humain ne sait absolument pas se débrouiller sans quelqu’un qui prendra soin de lui nuit et jour. Sans au moins un lien d’attachement très fort, un bébé ne pourra pas survivre. 

C’est pour cette raison que, durant leur première année, les bébés ont beaucoup de mal à s’endormir loin des bras de leurs parents. Cette proximité qui leur permet un attachement les rassure et leur fournit ce sentiment de sécurité dont ils ont tant besoin pour se développer sereinement. 

Afin de devenir un jour indépendant, un enfant a d’abord besoin d’être dépendant. Un enfant deviendra indépendant lorsque ses besoins d’attachement ont été comblés et qu’il se sent sécurisé et aimé. 

La nuit représente pour nos bébés 12 heures de séparation. C’est souvent la plus longue séparation à laquelle ils doivent faire face. Il est possible de passer au-delà de cette séparation en dormant dans la même chambre que bébé (ce qui est conseillé par l’OMS au moins durant la première année) et en utilisant un doudou sur lequel il y a votre odeur. 

Les bébés ont par exemple tendance à se réveiller plus fréquemment la nuit juste après que maman soit retournée au travail par exemple. 

Si vous désirez en savoir plus, j‘ai rédigé un article avec mes conseils pour un bon début à la crèche pour bébé : https://www.littlemorphee.com/2021/02/06/preparer-bebe-a-la-creche/

4. Bébé se sent inconfortable

Avez-vous l’impression que bébé a l’air inconfortable? Il se tortille, se cambre en arrière, fait des grimaces et se réveille fréquemment, particulièrement au petit matin? C’est peut-être un signe d’un souci de digestion, de gaz ou d’allergies. 

Si vous avez remarqué cela, il serait peut-être opportun de creuser la piste des allergies. Dans ce cas de figure, les réveils augmentent généralement aux alentours des 6 mois, au moment de la diversification. 

Vous pourriez commencer par tenir un journal alimentaire et analyser si vous voyez une corrélation entre la consomation de certains aliments et le nombre de réveils. 

Lorsque bébé fait ses dents il risque également de se réveiller beaucoup plus souvent : cela fait très mal. 

5. Bébé est malade

Lorsque bébé est malade, son sommeil est souvent complètement chamboulé.

Dans ce cas-là, rassurez-le autant que nécessaire.

Je vous assure que son sommeil reprendra son cours habituel une fois la maladie derrière lui. Ce n’est pas parce que vous répondez à tous ses besoins qu’il risque de prendre de mauvaises habitudes!

6. Bébé présente un frein de langue

Si votre bébé se réveille toutes les heures, cela peut être un signe qu’il y a un problème médical (rien qui n’est pas soignable je vous rassure).

Si votre bébé fait des bruits de claquement avec sa langue en buvant, a du lait qui coule en dehors de sa bouche en buvant, ne prend pas suffisamment de poids, dort la bouche ouverte ou ronfle, cela pourrait être un signe de frein de langue.

Je vous invite alors à prendre contact avec un dentiste pédiatrique ou un chiropracteur. Vous pouvez également me contacter afin que je vous conseille quelqu’un dans votre région. 

 

7. Bébé est trop fatigué

Paradoxalement, si bébé ne dort pas assez la nuit, c’est peut-être qu’il est… trop fatigué!

S’il se réveille énormément la nuit, se réveille très très tôt ou reste réveillé pendant un long moment en pleine nuit, vous pourriez être dans un cercle vicieux où bébé et ses parents sont épuisés. 

Pour casser ce cercle vicieux il faut trouver un moyen pour que bébé récupère les heures qui lui manquent : n’hésitez pas à faire des siestes en cododo si ça permet à votre enfant de dormir plus longtemps. 

Un bébé qui dort très peu en journée ne signifie pas forcément qu’il est épuisé, chaque enfant est différent et a des besoins spécifiques.

8. Bébé est stressé

S’il y a des changements familiaux ou que vous vivez des expériences chargées en émotions, votre bébé les ressent également. Tout ce qui se passe durant la journée peut se répercuter sur ses nuits. 

Ces changements peuvent être de natures multiples : un déménagement, du stress au boulot, un deuil, etc. 

Les bébés ne sont pas capables de réguler leurs émotions tout seuls, ce qui signifie qu’ils comptent sur nous pour les y aider. Si papa et maman sont plus stressés que d’habitude, bébé va probablement l’être également. 

Le sommeil est un état de vulnérabilité. On le sait: quand on est stressé, notre sommeil en est impacté. Et bien c’est exactement pareil pour bébé. 

Cela signifie qu’il est essentiel de prendre soin… de vous. Pour bien prendre soin de votre bébé vous devez aussi prendre soin de vous. L’un ne va pas sans l’autre.

9. Bébé se développe

Les phases de développement et d’apprentissage de votre enfant peuvent vraiment avoir un impact sur son sommeil. 

Quand bébé commence à se retourner, s’assoir, marcher, ou encore parler, il se réveille aussi plus fréquemment la nuit. 

Ces étapes sont excitantes et remplies d’émotions. Si le sommeil de bébé est impacté pour cette raison, le rythme habituel devrait reprendre son cours dans les deux semaines qui suivent la nouvelle phase de développement. Laissez pendant la journée à votre enfant un maximum d’occasions pour lui de développer ses nouvelles compétences. Si un bébé n’a pas suffisamment d’occasions en journée de bouger librement et de se retourner autant de fois qu’il le souhaite par exemple, il risque de le faire pendant la nuit au lieu de dormir. 

Les nouvelles étapes de développement sont donc souvent accompagnées d’une régression (ou progression comme je préfère le voir) du sommeil. 

Si vous voulez plus d’infos au sujet de la progression des 4 mois cliquez ici : https://www.littlemorphee.com/2021/02/05/la-progression-de-sommeil-des-4-mois/

10. Bébé dort… comme un bébé

Il est vraiment temps que la société occidentale change de perspective par rapport au sommeil du bébé et de l’enfant. Je ne sais pas d’où vient l’expression dormir comme un bébé que l’on associe à un bébé qui dort seul et profondément pendant des heures mais c’est on ne peut plus éloigné de la réalité. La pression sociale que subissent les parents est très forte en ce qui concerne le sommeil du bébé et il est plus que temps de normaliser à nouveau le VRAI sommeil de l’enfant.

Vous faites un super boulot et si votre bébé ne fait pas ses nuits, ce n’est pas parce que vous faites mal quelque chose mais plutôt parce que votre bébé fait exactement ce qu’il est supposé faire : se réveiller!

Références :

Traduction de l’anglais du blog de Isla and Grace. 

McKenna, J. J. (n.d.). Re-Thinking “Healthy” Infant Sleep. The Natural Child Project. Retrieved from https://www.naturalchild.org/articles/james_mckenna/rethinking.html

Nancy Mohrbacher. (2012, November 1). Do Older Babies Need Night Feedings? Retrieved from http://www.nancymohrbacher.com/articles/2012/10/31/do-older-babies-need-night-feedings.html

Sadler , S. (1994). Sleep: what is normal at 6 months? . Prof Care Mother Child, 4(6). Retrieved from https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8680184?dopt=Abstract

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email